22.02.18 Les entrepreneurs sont à l’honneur !

La semaine dernière la neige a paralysé Paris mais pas le salon des entrepreneurs, évènement très attendu, permettant aux dirigeants et futurs dirigeants de s’y retrouver dans le labyrinthe de l’entrepreneuriat.

Enjoy RH a évidemment répondu présent en tant que professionnel de l’accompagnement. Deux thèmes ont particulièrement retenu notre attention, l’ESS et la parité.

Baker Tilly Sofideec, en précurseur, avait anticipé le développement de l’ESS, qui fait désormais pleinement partie du paysage économique national et international. Pour témoigner de son importance, plusieurs entrepreneurs de l’économie sociale et solidaire sont venus conter leurs belles histoires.

A commencer par Frédéric Bardeau, co-fondateur de Simplon et élu entrepreneur social de l’année par le Boston Consulting Group. Après plusieurs projets de start-up, il se lance dans la création d’une école du numérique pas comme les autres. Elle se veut inclusive, en permettant l’accès gratuit à ses formations à des monsieur et madame tout-le-monde non diplômés et/ou en recherche d’emploi. Aujourd’hui, Simplon expose fièrement sa réussite, avec un taux de retour à l’emploi à hauteur de 80%.
Partie d’une initiative locale, Simplon réussit désormais à se développer sur toute la France et dans le monde entier !

 

 

L’échelle de développement est un enjeu important de l’ESS, comme le soulève Christophe Itier, Haut-Commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale. Pour les entrepreneurs, il faut pouvoir élaborer un business model social permettant le passage d’une échelle locale à une échelle nationale voir internationale.
Comment faire ? S’adresser à des réseaux nationaux ou internationaux permettant de vous mettre en relation avec des experts un peu partout. Chez Sofideec, on a choisi STREGO pour le national et Baker Tilly pour l’international !

 

Très sensibles à la parité et à l’égalité des chances, nous avons écouté avec attention ces femmes nous présenter leurs expériences entrepreneuriales en présence de Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les Femmes et les Hommes. De la même façon que le réseau est important pour l’ESS, il en va de même pour la création d’une entreprise. La plupart de ces femmes entrepreneurs se sont appuyées sur des structures comme Force Femmes, partenaire d’Enjoy RH, pour bâtir et faire parler de leur business model. En effet, toutes ont rencontré des difficultés pour affirmer leur crédibilité, communiquer, lever des fonds, qu’elles lient directement à leur condition féminine.

 

 

Le chemin semble encore long à parcourir, surtout si l’on considère que la prise de risque et l’esprit de compétition des filles sont moins stimulés que ceux des garçons dès la cour de récréation. Vous avez déjà vu quelqu’un perdre à la marelle vous ?
Loin de s’arrêter à ces difficultés, elles avancent, car l’entrepreneuriat, peu importe son genre, ce n’est pas de tout repos.
Leurs conseils ? Appuyez-vous sur vos réseaux et vos partenaires, et foncez ! Vous serez peut-être les futures entrepreneurs à témoigner pour l’édition 2019 du salon !